Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association " Les Amis de nos Vieux Villages Haut Saonois". Recherche et communication sur le Patrimoine des villages de Haute Saône

A Noidans le Ferroux, un petit patrimoine Michelin.

 
En flânant dans les rues de Noidans

Le village de Noidans le Ferroux possède quelques éléments de signalétique routière ancienne qui ont été fort heureusement conservés:  les bornes et plaques Michelin.

 

Borne Michelin datant des années trente

La borne de carrefour  se compose d'un cône support en béton supportant un cube  dont les quatre faces en pierre de lave sont émaillées. Chacune des faces indique la direction d'un village ou d'une ville , la distance kilométrique ainsi que la nature de la voie.  Une publicité pour Michelin y figure ainsi que l'indication de l'Automobile Club qui l'a fait placer ( AC Franche Comté). Le sigle du Touring Club de France (TCF) y figure également.

 

Publicite Michelin 1931

 

La Signification des abréviation V.O., G.C....

 

Ces plaques apposée sur le mur d'une maison étant généralement offertes par Michelin aux communes, moyennant la mention publicitaire Michelin.

Les itinéraires Michelin

Dans les années trente, un automobiliste qui souhaitait se rendre d'un point à un autre ou visiter une région pouvait écrire à Michelin pour lui demander de lui conseiller un itinéraire. Il lui était répondu individuellement et  gracieusement par lettre tapée à la machine!

 

 

Le principe de demande d'itinéraire était assez simple, il suffisait donc d'envoyer, assez tôt sa demande en écrivant au versa de la carte lettre pour que Michelin vous envoie une proposition d'itinéraire personnalisée.

La réponse Michelin pour l'itinéraire Morteau Pontarlier. A Montbenoît ils auraient pu signaler l'abbaye et ne pas simplement ajouter à la main qu'elle était "mauvaise après Montbenoît"!

 

...même pour le retour! A la manière du chocolat Menier!

Les demandes d'itinéraires: un succès croissant:

 

En 1908 Les "services du tourisme" Michelin sont crées et proposent à l'automobiliste de lui indiquer le meilleur itinéraire lors de ses déplacements. La signalisation au bord des routes est quasiment inexistante a cette époque. Il suffit au voyageur de communiquer son point de départ, son lieu d'arrivée et les étapes éventuelles qu'il souhaite effectuer. Il reçoit alors par courrier une série de feuillets lui décrivant par le détail la route à suivre, ainsi que les particularités du parcours (points dangereux, curiosités à apercevoir, points de vue, etc).
En 1923 les "services de tourisme" deviennent le "bureau des Itinéraires", la demande explose; 11200 itinéraires sont distribués en 1920, 18900 en 1921, 24300 en 1922, 60700 en 1923 et 155000 en 1925.

 

Le guide rouge :

 

Le premier guide Michelin est créé en 1900 par André et Edouard Michelin. Il est publié à l'occasion de l'exposition universelle de 1900, et est offert sur le stand de la marque pour les acheteurs de pneumatiques. Le guide réunit un ensemble d'informations précieuses pour les automobilistes : plans d'agglomérations, cartes routières, adresses de garagistes, bureaux de postes, etc.

A partir 1920, la publicité disparait dans le guide, il n'est désormais plus offert mais devient payant. C'est à cette époque que se développent les référencements de restaurants, avec l'apparition dans l'édition de 1922 de la rubrique Hôtel et Restaurants Recommandés qui sera suivit en 1931de la création du célèbre classement "1, 2 ou 3 étoiles", qui reste incontournable encore aujourd'hui.
Le guide Michelin a traversé le siècle accompagnant aussi bien les automobilistes pour le loisir, que les soldats américains pendant la seconde guerre mondiale puisque l'édition de 1939 fut spécialement réimprimée en 1943 pour les aider à s'orienter.

Une collection complète de Guide rouge Michelin  de 1904 à 2014 s'est vendue 11 000 € ! ref/ Artcurial

Incitations publicitaires à renouveler les guides!

 

Le guide vert

Les guides verts  touristiques seront lancés en 1926. Ils auront été précédés en 1920 par les guides des champs de batailles  de la grande guerre de 14-18. A partir de 1926, les itinéraires sur demande seront supprimés.

Guide vert du Jura 1950.

Bibendum: les pneus Michelin!

Le "bonhomme Michelin" tire son origine d'un personnage dessiné pour un marchand de bière allemand et refusé par celui ci. Proposé à Michelin en 1898, il devint l'emblème de la société jusqu'à nos jours.

1898. Graphiste :O'Galop....

1925

Qui, de nos jours gonfle ses pneus les 1er et le 15 du Mois?!

 

Avec ou sans Michelin: Bonne Route!
 
Patrick Mathie le 7 mars 2021
 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article