Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association " Les Amis de nos Vieux Villages Haut Saonois". Recherche et communication sur le Patrimoine des villages de Haute Saône

A VAITE, LES AMIS ONT FAIT LA FÊTE A LA TÊTE DE VEAU !

Si les descendants des sans-culottes se réunissent tous les 21 janvier pour "fêter" la mort de Louis XVI en mangeant de la tête de veau ( à l'origine c'était de la tête de porc!), la réunion des Amis, le 22 novembre 2022 au restaurant La Marmite de Vaite, n'avait aucun relents politiques ou révolutionnaires, bien au contraire! Il s'agissait d'une réunion traditionnelle certes, mais qui, s'adressant aux adhérents,  avait pour but de se retrouver et   d'échanger en toute  convivialité.

A l'apéritif, Jean Pierre Vienney a évoqué certains banquets d'autrefois avec leurs listes impressionnnates de plats qui se succédaient en une folle farandole roborative.

Jean Pierre Vienney, son micro et son auditoire attentif.
Le déjeuner du 19...
Le dîner du 19 mai et le déjeuner du 20 ! On savait se tenir à table en 28! Le Krach boursier de 1929 conduira nombre de citoyens à demander surtout "du travail et du pain" !
Il lut aussi une lettre retrouvée à son domicile, ancien café du village de Membrey et dans laquelle la tenancière prénommée Germaine, demandait au curé la permission de de "faire gras" le 11 novembre (le lendemain) qui, cette année là, tombait un vendredi. Elle lui demandait une réponse "en facette" c'est à dire au dos de son propre courrier.
La lettre de Germaine du 10 novembre ...1921?
La réponse positive du curé qui avait hâte de se mettre à table le lendemain, jour de commémoration nationale  et de volailles dorées à point...et de faire partie des gourmets !
Après l'entrée, Christine rappela les origines de la tête de veau pour laquelle elle avait fait des recherches approfondies.
Intervention de Christine Aubry-Laurent

 

 

Texte de Christine
L'arrivée sur les tables des plats de tête de veau et des saucières contenant la sauce Gribiche constitua le point d'orgue du repas. Quelques "récalcitrants" dégustèrent, à la place, un délicieux boeuf bourguigon à base de joue de boeuf très tendre, dirent-ils!
Une assiette belle et bonne!
Face à face conjugal: tête de veau contre boeuf bourguignon!
Jean Michel Pothiat, membre du C.A., conférencier émérite...et habitant de Vaite,  était le contact d'Anita au restaurant et avait organisé le suivi des inscriptions.
 

 

A cet instant, les assiettes étaient encore vides!

 

 A ette table, c'est  la tête de veau qui mène au score comme le fera la France, en soirée, contre l'Australie!

 

D'autres amateurs de tête de veau en d'autres temps et d'autres lieux ...chez Yvonne à Strasbourg. Les reconnaissez-vous? "A cet égard c'est... fondamental!"
Autre moment important du repas à Vaite: l'arrivée de la cancoillote que l'on sert "à la louche" avant de prendre le dessert et le café!
Le restaurant, autrefois.

Il n'est de bonne compagnie qui ne se quitte! Après ces agréables moments passés ensemble à "La Marmite" de Vaite chacun est retourné à ses occupations  en pensant à la prochaine conférence qui se tiendra à Soing le 3 décembre.

Merci à toutes et tous!

 

Patrick Mathie 23 novembre 2022

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article