Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

REUNION DE TRAVAIL HISTOIRE DES VILLAGES et AMIS DU VIEUX MOREY

Publié le par Histoires de Villages

Une partie du groupe de travail sous la "houlette' d'Evelyne Joly, auteure du compte rendu.

Une partie du groupe de travail sous la "houlette' d'Evelyne Joly, auteure du compte rendu.

COMPTE RENDU DE LA REUNION DE TRAVAIL

DU 14 NOVEMBRE 2016

HISTOIRE DES VILLAGES ET AMIS DU VIEUX MOREY

Étaient présents : Guy Estienney, Louis Gay, Frédéric Laville, Jacky Attalin, Maryse Jaminey, Christian Lambert, Gustave Munier, Annie et Jean-Marie Pirroley, Didier Laurent, Patrick Mathie, Evelyne et André Joly.

Prochaines dates à retenir :

Vendredi 2 décembre : 18 heures : A.G. de l’amicale, suivie d’un repas

Vendredi 9 décembre : 19 heures : dîner de section à l’Etape (à choisir entre assiettes comtoise et moules frites)

Vendredi 16 décembre 18 heures à Brotte-les-Ray pour les lumières de Noël et déguster crêpes et gaufres.

Jeudi 19 janvier : 14 h 30 galette des rois de la section

Inscription pour le repas du 9 décembre (n’oubliez pas de le faire et d’indiquer votre choix)

  • Moules frites : Louis, Jacky x 2, Joly x 2, Didier x 2, Guy x 2
  • Assiette comtoise : Maryse x 2, 

Dates des futures conférences 2017 (à confirmer)- nouveau choix : elles auront lieu le samedi après-midi à 14 h 30 :

18 mars : Ray : voir avec le maire (Evelyne)

L’héritier d’Othon de la Roche par Jacky

Vie communale autour de l’école et de la mairie : Patrick Mathie

22 avril : Vanne : voir avec le maire (Frédéric)

Frédéric parlera de Vanne et Christian du sac de Rupt sur Saône

13 mai : Tincey (on a l’accord du maire) réservé à Patrick Mongin

3 juin : Lavoncourt (prévenir Jean-Paul) – Emmaüs et l’abbé Pierre complété par intervention sur les bureaux de charité et de bienfaisance, les enfants, les orphelins de guerre (Maryse, Annie et Evelyne y travailleront)

1er juillet : Volon : voir avec le maire : Didier. Restera le sujet à voir

Projets pour futures conférences : Brotte, Gy, et retourner à Fédry

La "houlette" n'était en fait qu'un simple crayon de papier !

La "houlette" n'était en fait qu'un simple crayon de papier !

Blog : Michel Lefevre et Patrick Mathie qui en avaient l’expérience ont créé un blog pour l’histoire des villages mais également les Amis du Vieux Morey. Quelques articles sont déjà consultables, nous le lançons donc officiellement. Pour des raisons de maintenance et de facilité d’utilisation nous devons prendre un abonnement d’un montant de 4.99 euros mensuels qui sera supporté par les A.V.M. dont nous maîtrisons le budget.

Les contributeurs sont les bienvenus. Frédéric s’est gentiment proposé.

Il sera intéressant de s’en servir pour nous aider à développer notamment le nombre d’adhérents des Amis et Vieux Morey et vendre nos publications.

adresse : http://chroniquesdenosvillagessaonois.over-blog.com

Recherches en cours, aide à apporter :

Christian : a entrepris une grande étude sur les moulins de la Gourgeonne, tous les documents à lui signaler sont les bienvenus. Il est prévu une conférence suivie d’une publication plus importante.

Gustave : termine (quasiment) sa monographie de Vauconcourt qui fera l’objet d’une publication éditée par les Amis du Vieux Morey.

Didier : Fait des recherches sur les seigneurs de Volon et le château, lui communiquer toutes informations s’y rapportant.

Patrick : a besoin de l’aide de tous pour son recensement des gouliches de nos villages. Il souhaite lorsqu’une maison possède une avancée : 1 photo de cette avancée, une de la maison entière, 1 de la gouliche d’écoulement et quand c’est possible de la pierre à évier. Quand il y a un oculus au-dessus de l’avancée faire une photo également de l’ensemble. Photos en pj ( jpeg) complétées de l’adresse et du nom du propriétaire quand c’est possible.  Patrick.mathie@orange.fr

Frédéric s’intéresse à Artaufontaine et Cornot, merci de l’aider.

Jacky : A entrepris une grande étude sur Lavoncourt.

Château de VOLON, Moulin de TINCEY, Abbaye de LA ROCHE MOREY, CORNOT, VANNE gouliche, F.Laville.
Château de VOLON, Moulin de TINCEY, Abbaye de LA ROCHE MOREY, CORNOT, VANNE gouliche, F.Laville.
Château de VOLON, Moulin de TINCEY, Abbaye de LA ROCHE MOREY, CORNOT, VANNE gouliche, F.Laville.
Château de VOLON, Moulin de TINCEY, Abbaye de LA ROCHE MOREY, CORNOT, VANNE gouliche, F.Laville.
Château de VOLON, Moulin de TINCEY, Abbaye de LA ROCHE MOREY, CORNOT, VANNE gouliche, F.Laville.

Château de VOLON, Moulin de TINCEY, Abbaye de LA ROCHE MOREY, CORNOT, VANNE gouliche, F.Laville.

Sorties à étudier : Cherlieu ? (Frédéric)  la Bresse ? (Annie)  autre ?

Revue des Amis du Vieux Morey :

Quelques volontaires, que je remercie vivement (textes à rendre en janvier)

Christian : Galas (suite à sa brillante intervention de Melin) – une dizaine de pages

Gustave : Vauconcourt (extraits de sa monographie) de 6 à 8 pages

Didier : la Rochelle d’après la monographie de Laitre de 6 à 8 pages

Sylvie : le pamphlet sur Lanques (lu à Fouvent) 1 page

Frédéric : Artaufontaine et Cornot

Conférences Amis du Vieux Morey à Molay : voir le maire : Geneviève le  6 mai à présentation de la monographie de Laitre par Didier

Seconde conférences AVM : On pourrait prévoir la seconde fin septembre : la Rochelle ? Cintrey ?

Evelyne JOLY

LIVRES EN SOUSCRIPTION:

 

Partager cet article

Repost 0

Evelyne JOLY raconte...

Publié le par Histoires de Villages

 

Evelyne JOLY raconte

Evelyne Joly est Responsable-animatrice de la section « Histoire des Villages, de l'Amicale de Lavoncourt" et Présidente de l'association "Les Amis du Vieux Morey ».Elle a été vice présidente de la SALSA de Haute Saône (Société d’Agriculture  Lettres Sciences et Arts). Elle fait de très nombreuses recherches historiques et littéraires sur la Haute Saône, rédige de nombreux articles, ouvrages et prononce des conférences, ainsi :

Samedi 12 novembre 2016, à Vesoul

Evelyne et André Joly

Présenteront " La Justice des mineurs en Haute-Saône  

Évelyne et André Joly ont consulté quelque 500 procès relatifs aux mineurs, aux Archives départementales de la Haute-Saône ; ils en ont tiré une étude qu’ils se proposent de faire partager aux personnes qui viendront les écouter  au 1 rue des Ursulines à 14h30.

Le texte d’Evelyne Joly que nous vous proposons ci-dessous provient des recherches qu’elle a effectuées aux Archives Départementales de Haute Saône et qui a paru dans les colonnes de l’Est Républicain.

                                                                         P.M.

Quand un petit curé Haut-Saônois

rencontre le futur Empereur des Français.

 

 

LE CURE AVAIT RENCONTRE « BADINGUET » !

Quelle est l’origine de ce sobriquet qu’on retrouve dans la correspondance de Gustave Flaubert et par lequel on essaya de ridiculiser l’empereur Napoléon III, l’impératrice Eugénie étant, elle, surnommée Badinguette ? C’est ce que nous allons essayer d’éclaircir...

En 1840Louis-Napoléon Bonaparte avait tenté un débarquement à Boulogne-sur-Mer, à la tête d'une cinquantaine de conjurés, pour renverser Louis-Philippe. Arrêté, il avait été emprisonné à la forteresse de Ham,dans la Somme. Le 25 mai1846 il s'en évada en empruntant les vêtements et les papiers d'un peintre en bâtiment

Carte populairerappelantl'évasion de Louis Napoléon Bonaparte

Carte populaire rappelant l'évasion de Louis Napoléon Bonaparte

Une légende, assez généralement répandue, veut que Badinguet soit le nom de l’ouvrier maçon dont le prince Louis-Napoléon revêtit le costume lors de son évasion du fort de Ham.

Le château de Ham où fut incarcéré le futur empereur Napoléon III

 

Dans les documents officiels relatifs à cette affaire et au procès qui s’en est suivi, on ne trouve effectivement aucune trace du soi-disant maçon Badinguet. On rencontre ce nom pour la première fois dans une caricature de Gavarni publiée par le Charivari, le 29 janvier 1840 (série des Étudiants de Paris). On y voit un étudiant qui abuse de la candeur d’une grisette en lui montrant un squelette accroché au mur et lui disant : « Tu ne la reconnais donc pas, Eugénie, l’ancienne à Badinguet ? Une belle blonde... qui aimait tant les meringues et qui faisait tant sa tête... Oui, Badinguet l’a fait monter pour 36 francs. »

Le surnom Badinguet aurait été imaginé par l’auteur dont un ami du sud de la France s’appelait Badingo.

 

Il n’en est pas moins vrai que Louis Napoléon fut abondamment brocardé par les caricaturistes de l’époque, mais son surnom le plus désobligeant fut sans contestation celui de « Napoléon le petit » qui lui fut attribué par Victor Hugo dans un ouvrage qu’il lui consacra.

 

Il fut élu Président de la République au suffrage universel masculin en 1848. Après son coup d’Etat de 1851 il devint empereur en 1852.

Patrick Mathie d’après www.france-pittoresque.com et Wikipédia. Nov.2016

 

Partager cet article

Repost 0