CONFERENCE DES AMIS DU VIEUX MOREY A L'EGLISE DE LAITRE.

Publié le par Patrick Mathie

Une nombreuse assistance a pris place sur les rudes bancs (!) en bois de l'Eglise de LAITRE, située sur une hauteur , à quelques centaines de mètres du village.

L'Eglise de LAITRE , samedi 6 mai 2017.

Monsieur le Maire.

Le Forçat innocent.

Après l'accueil par Monsieur Doussot, maire, Evelyne JOLY et Christain LAMBERT ont présenté le fruit de leurs importantes recherches concernant un forçat originaire de la Montbleuse injustement condamné au bagne à perpétuité pour l'assassinat d'un garde chasse du Duc Alfred de Marmier . Leur enquête les a conduits aux Archives Départementales de Haute Saône, dans les villages et jusqu'à Aix en Provence, pour Evelyne!

Malgré la découverte du véritable assassin, les ministres de la justice successifs, faisant fi des articles de journaux et pétitions parisiennes, des demandes successives d'élus et des autorités pénitentiaires, du soutien de Victor Hugo... n'ont jamais voulu le gracier ( seules des remises de peine ont été accordées). La justice ne reconnaît que très rarement ses fautes!

Isidore CLERC est décédé au bagne de la Réunion à 83 ans, en 1916, sans jamais avoir revu les siens mais en clamant toujours son innocence!

Il était juste que sa Mémoire fut réhabilitée par des amoureux d'Histoire et de Vérité...

Le coupable, jamais inquiété

Le véritable assassin, jamais inquiété. ( quel regard inquiétant!)

MONOGRAPHIE DE LAITRE par FERDINAND DEMONGEOT  (1835-1908)

Présentation de Didier LAURENT

Didier LAURENT a ensuite présenté la Monographie des paroisses qui dépendaient de l'Eglise de LAITRE réalisée par Ferdinand DEMONGEOT ( 1835-1908) et récemment éditée par les Amis du Vieux Morey sous la forme d'un livre de 350 pages.

On y voit l'évolution des villages au travers de l'Histoire, des invasions, des épidémies, des famines qui se sont succédé sur les terres du Duché et du Comté de Bourgogne, des sires de Vergy, et de bien d'autres seigneurs ayant acquis des fiefs par la force ou l'argent. Pourtant, sous la domination espagnole de la Comté, les impôts étaient moins importants que dans le Royaume de France. La sorcellerie et l'inquisition ont fait beaucoup de dégâts: pour le moindre soupçon de sorcellerie on étranglait puis on brûlait dans les villages celles et ceux qui avaient eu "commerce avec le diable"! Quelle belle époque...à laquelle la nôtre n'a rien à envier, parfois!

L'église de LAITRE a été reconstruite en 1780 sur l'emplacement d'une ancienne chapelle édifiée en 1624. On peut s'inquiéter de l'inclinaison des piliers qui soutiennent la voûte! Monsieur le Maire est rassurant, une armature métallique maintient l'ensemble! Ouf! Alors, pourquoi ne pas exploiter cette particularité comme les italiens le font à Pise?

Saint Pierre tient la clé du Paradis et...surveille les piliers?

 

Le livre

"MONOGRAPHIE DES PAROISSES

QUI DEPENDAIENT

DE L'EGLISE DE LAITRE"

est toujours en vente

auprès de

Didier et Christine LAURENT

à VOLON

et d'

Evelyne JOLY

à TINCEY

Patrick Mathie. Mai 2017

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Evelyne Joly 09/05/2017 07:02

Merci Patrick